Ventes de l’Après-Noël en 2017 – Un peu plus du quart des Québécois y participeront

Montréal, le 19 décembre 2017— Les Québécois s’intéressent moins aux soldes de l’Après-Noël au profit du Vendredi fou et du Cyberlundi, selon le plus récent sondage effectué par l’Observateur pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). En effet, alors que plus que deux Québécois sur cinq ont profité des ventes de novembre pour se procurer leurs achats des Fêtes, seulement 27 % participeront aux ventes de l’Après-Noël.

« Nous observons une diminution du taux de participation des Québécois aux soldes de l’Après-Noël. En contrepartie, 42 % des Québécois ont participé, cette année, aux ventes de la longue fin de semaine de novembre, une augmentation de 7 % par rapport à 2016. Nous expliquons cette tendance par un comportement d’achats réfléchi de la part des consommateurs, qui profitent des ventes qui précèdent les Fêtes pour effectuer leurs achats dédiés à cette période. », affirme Léopold Turgeon, président-directeur général du CQCD.

À cette occasion, les Québécois se procureront des vêtements et accessoires de mode (42 %), des articles électroniques (24 %) et des articles de divertissement (12 %).

Comme cela a été observé dans les différents sondages effectués au cours de l’année, les achats sur Internet connaissent une progression. En 2017, 31 % des Québécois effectueront un ou des achats sur Internet lors de l’Après-Noël, comparativement à 29 % en 2016.

Méthodologie

Le sondage a été réalisé en ligne au mois de décembre 2017 et 1 084 participants ont rempli le questionnaire. Les données ont été pondérées selon le genre pour refléter la démographie.

À propos du commerce de détail et du CQCD

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solution » pour contribuer aux réflexions et aux stratégies des gouvernements.

Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements et entrevues :
Emmanuelle Rouillard
Conseillère
emmanuelle.rouillard@citoyenoptimum.com
438‐881‐1884