Venir en aide aux détaillants qui naviguent dans le brouillard

Montréal, le 9 octobre 2020 – Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) vient en aide aux détaillants au Québec pour qui, dans le contexte actuel, les comportements des consommateurs sont de plus en plus difficiles à prévoir.

Le CQCD lance, en partenariat avec Orama Marketing, le Baromètre CQCD, un outil d’intelligence d’affaires qui amènera davantage de clarté aux détaillants.

La première vague réalisée en septembre présente les principaux indicateurs de comportement en plus d’un accent spécial sur l’achat local. La seconde vague, qui sera diffusée en octobre, sondera le comportement d’achat pour la période des Fêtes incluant le Vendredi fou. 

Le directeur général du Conseil québécois du commerce de détail, Stéphane Drouin, affirme :

« Le secteur du commerce de détail est un des secteurs d’affaires les plus bousculés par la crise de la pandémie de la Covid-19. »

« Le niveau de brouillard est toujours très élevé. Les détaillants doivent naviguer à vue. Il est difficile de prévoir comment les consommateurs vont agir. La marge d’erreur est mince. »

« Anticiper les comportements des consommateurs en fonction de tout ce qui touche les mesures reliées à la Covid-19 et aux périodes traditionnelles du commerce de détail devient la clé pour la survie et la croissance des détaillants ».

« C’est dans notre mission d’aider les détaillants de leur amener plus de clarté et de les aider à être plus agiles pour définir, dans toute cette mouvance, quelles actions prendre pour mieux répondre aux attentes de leurs clients. »

Quelques faits saillants de l’étude :

  • 78 % des gens ont un certain niveau de peur d’attraper la COVID-19.
  • 38 % pensent que le pire de la crise est à venir.
  • 34 % des gens sont très inquiets ou assez inquiets lors d’une visite en magasin.
  • 44 % des personnes ont beaucoup diminué la fréquence de leurs visites en magasin (plus fort chez les 55-65 ans : 49 % et les 65+ : 54 %).
  • 76 % ont diminué leurs visites en centres commerciaux par rapport à avant la crise.
  • 66 % indiquent avoir moins de plaisir à magasiner.
  • Plus grands irritants à aller en magasin :
    • Attitude des autres clients : 36 %
    • Files d’attente pour entrer : 35 %
    • Files d’attente pour être servi : 30 %
    • Port du masque : 21 %

Ceux qui ont acheté sur Internet lors du dernier mois l’ont fait davantage qu’au cours du mois précédent dans l’ensemble des catégories et 20 % des gens pensent augmenter encore davantage leurs achats sur Internet dans les trois prochains mois.

Plusieurs Québécois ont été plus sensibles à visiter des magasins locaux et des bannières québécoises et ont tendance à les privilégier dans leurs achats tant en magasin (49 %) que via Internet (47 %).

Si vous êtes intéressés à obtenir le rapport complet, merci de nous le signifier sur cette page de notre site Web : https://cqcd.org/barometre-cqcd/

À propos du Conseil québécois du commerce de détail 

Le CQCD est une association représentant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.

-30-

Source :                       Conseil québécois du commerce de détail 

Renseignements :      

Karina Serei

Directrice des communications

kserei@cqcd.org    

514-842-6681 #202