Sondage sur les comportements d’achat pour les Fêtes – Les Québécois entendent dépenser plus

Montréal, le 17 novembre 2010 – À l’approche des Fêtes et du Défilé du Père Noël, les signes que la reprise tient bon sont bel et bien là. Pour la première fois depuis 2006, le montant que les Québécois prévoient dépenser par ménage pour la période des Fêtes est plus élevé que l’année précédente. De 637 $ en 2009, les Québécois prévoient dépenser 672 $ en moyenne par ménage pour la période des Fêtes de 2010. D’ailleurs, 78 % des Québécois qui prévoient effectuer des achats pour les Fêtes entendent dépenser autant, sinon plus, que l’an dernier, comparativement à 69 % pour la même période en 2009.

C’est ce qui ressort d’un sondage du Groupe Altus sur les comportements d’achat des Québécois pour les Fêtes 2010, réalisé pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). Réalisé uniquement au Québec depuis 2004, ce sondage est la mesure la plus fidèle du comportement des Québécois à l’approche des Fêtes. « Les résultats du sondage de cette année sont très encourageants, affirme Me Gaston Lafleur, président du CQCD. Ils nous permettent de conclure que pour la première fois depuis 2006, les Québécois devraient dépenser plus.»

L’importance de la période des Fêtes sur les ventes au détail de l’ensemble de l’année est un phénomène bien connu. En excluant le secteur automobile, il est estimé que les dépenses de consommation des Québécois pour cette période totaliseront 2,26 milliards $, une augmentation de 5 % par rapport à la même période l’an dernier.

Ce sondage révèle plusieurs autres données d’intérêt public.

Confiance face à la situation économique

  • 66 % des Québécois jugent que la situation économique actuelle influencera peu ou pas du tout leurs intentions d’achat pour la période des Fêtes, un léger bond de 3 % depuis 2009.
  • Seulement 32 % des répondants estiment que leur situation financière personnelle influencera leur décision de faire ou de ne pas faire de cadeaux de Noël.

La période des achats

  • Parmi les Québécois qui prévoyaient effectuer des achats pour les Fêtes,
    • Un peu plus du quart (27 %) avaient déjà commencé leurs achats en octobre ou avant ;
    • 30 % prévoyaient le faire en novembre et
    • 21% au début décembre ;
    • À l’opposé, 37 % ne commenceront pas leurs achats avant le mois de décembre.
  • 12 % des Québécois ont effectué des achats le 26 décembre 2009 (Boxing Day).
  • Cette proportion pourrait être légèrement plus élevée cette année alors que 15 % ont l’intention de faire des achats le lendemain de Noël 2010 (Boxing Day).

Nombre de personnes et achats de cadeaux

En moyenne, les Québécois prévoyant effectuer des achats pour les Fêtes feront des cadeaux à 6,8 personnes, soit sensiblement le même nombre que l’an passé.

Lieux et types d’achats

  • Plus de la moitié (53 %) des Québécois effectueront la majorité de leurs achats de Noël dans les centres commerciaux.
  • Les grandes surfaces, elles, voient le pourcentage de Québécois ayant l’intention d’effectuer la majorité de leurs achats de Noël doubler, passant de 5 % l’an dernier à 10 % en 2010.
  • 41 % prévoient offrir des cartes-cadeaux
  • Les Québécois dépenseront cette année :
    • 189M $ en achats de certificats-cadeaux pour la période des Fêtes.
    • 60M $ sur Internet pour la période des Fêtes.
  • D’autre part, seulement 10 % des Québécois entendent utiliser Internet pour leurs achats de cadeaux de Noël.

Les jouets, les vêtements, les disques compacts et DVD ainsi que les jeux éducatifs et de société seront majoritairement sur les listes d’achats cette année.

Les certificats-cadeaux les plus populaires offerts proviennent des magasins de marchandise générale, de vêtements et accessoires mode, de livres ainsi que de disques et de musique.

Montant dépensé

La dépense moyenne des ménages québécois pour la période des Fêtes s’établira à 672 $ cette année (637$ en 2009). 62 % de ce montant sera dépensé en cadeaux, une dépense moyenne de 417 $ par ménage et 38% en alimentation, réceptions et boissons (255 $).

Enfin, soulignons que seulement 6 % des Québécois ne prévoient faire aucun achat pour les Fêtes.

Ce sondage a été réalisé auprès de 1 002 personnes entre le 27 octobre et le 7 novembre 2010 auprès de répondants de 18 ans ou plus, responsables des achats du ménage. La marge d’erreur est de 3,2 %, 19 fois sur 20.

Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) est fier de promouvoir, représenter et valoriser le secteur du commerce de détail et les détaillants qui en font partie afin d’assurer le sain développement et la prospérité du secteur. Le CQCD est une association regroupant des entreprises du commerce de détail et de la distribution touchant plus de 70 % des activités de ce secteur économique au Québec et en est ainsi un interlocuteur incontournable.


Pour plus de renseignements :
Jocelyn Desjardins
Directeur des communications et du marketing
Conseil québécois du commerce de détail
Courriel : jdesjardins@cqcd.org
Tél. : 514-842-6681, poste 200 ou 514-604-6273