Saint-Valentin en 2020 – Une fête aimée des Québécois

Montréal, 6 février 2020 – Selon un sondage réalisé par L’Observateur pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), plus de 60 % des Québécois célèbreront la Saint-Valentin le 14 février prochain, une augmentation des intentions de 4 % par rapport à 2019. En moyenne, chaque Québécois sondé prévoit dépenser 93 $. Pour 67 % des personnes interrogées, le cadeau de la Saint-Valentin doit représenter un symbole d’amour.

La Saint-Valentin figure, cette année encore, parmi les fêtes les plus appréciées des Québécois. Au fil des ans, la St-Valentin constitue en effet une occasion unique pour les détaillants de véritablement être au diapason avec leur clientèle en leur offrant un vaste choix de cadeaux. La créativité, l’ingéniosité et une offre distinctive seront des éléments gagnants pour les détaillants à l’occasion de la Saint-Valentin.

Comment les Québécois souligneront-ils la Saint-Valentin?

Lorsque nous leur posons la question, près de la moitié (45 %) des Québécois aimeraient que cette occasion soit marquée par une sortie au restaurant ou une soirée romantique à la maison. Parmi les choix les plus populaires de ce que les Québécois aimeraient recevoir, 27 % optent pour une soirée pour voir un spectacle, 26 % pour du chocolat, 21 % optent pour du vin ou de l’alcool, les fleurs arrivent en avant-dernière position avec 20 % et finalement, 18 % aimeraient recevoir un cadeau coquin.

Bien que plus de la moitié (53 %) des Québécois chercheront sur Internet pour s’inspirer dans leurs choix de cadeaux, 28 % se procureront ceux-ci en ligne. En effet, le premier lieu de magasinage sera les centres commerciaux (36 %), suivi par les magasins de proximité (34 %) et les grands magasins (24%).

« Nous effectuons ces sondages chaque année depuis maintenant cinq ans. Depuis 2016, les intentions de souligner de manière spéciale cette occasion n’ont jamais été aussi importantes. Bien que la Saint-Valentin existe depuis de nombreuses années, on peut affirmer que les consommateurs, particulièrement les romantiques, seront au rendez-vous en 2020 », affirme Jacques Pelletier, président du conseil et chef de la direction de L’Observateur.

Nous vous invitons à consulter notre page infographique comprenant tous les résultats de ce sondage.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association représentant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions » afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements :
Michelle Rivard
Présidente-directrice générale
L’Observateur
514 995-1946