Saint-Valentin 2016 : Les centres commerciaux et Internet inspirent les Québécois dans leurs idées-cadeaux

Montréal, 10 février 2016 – Année après année, la Saint‐Valentin est l’un des événements préférés des Québécois. Cette donnée se confirme dans un sondage réalisé par la firme L’Observateur, au nom du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

Ainsi, 82 % des Québécois ont l’habitude de souligner cet événement, toujours ou occasionnellement. De plus, plus de la moitié le célèbrent chaque année !

Les Québécois dépenseront en moyenne 73 dollars $ à cette occasion.

Où les Québécois trouveront‐ils l’inspiration pour leurs cadeaux ?

Les centres commerciaux (42 %) et l’Internet (59 %) sont les deux principales sources d’inspiration des Québécois pour trouver des idées‐cadeaux. Les hommes sont davantage inspirés par l’Internet que les femmes, alors que celles‐ci sont plus inspirées que les hommes par les centres commerciaux. À noter que la publicité (41 %), les vitrines des magasins (26 %) et les pharmacies (21 %) étaient également des lieux d’inspiration fréquemment mentionnés.

« Cette donnée démontre l’importance de l’expérience‐client en magasin et sur le Web. C’est là où l’omnicanal prend toute son importance. Les détaillants doivent donc saisir ces occasions et créer le ‘‘rendez‐vous’’ », évoque Léopold Turgeon, président‐directeur général du CQCD.

Qu’aimeraient recevoir les Québécois pour la Saint‐Valentin ?

Une sortie au restaurant (58 %), un spectacle (31 %), des fleurs (22,5 %), un voyage (22,1 %) et du chocolat (22 %) sont les cinq cadeaux de prédilection des Québécois et des Québécoises cette année. Alors que les femmes et les hommes aimeraient recevoir une sortie au restaurant, certains cadeaux sont plus populaires selon le sexe :

Femmes

  1. Sortie au restaurant (58 %)
  2. Fleurs (38 %)
  3. Spectacle (26 %)
  4. Bijoux (25 %)
  5. Chocolat (23 %)

Hommes

  1. Sortie au restaurant (58 %)
  2. Spectacle (35 %)
  3. Vin/Alcool (29 %)
  4. Voyage (22 %)
  5. Chocolat (22 %)
« Parmi les critères de choix de ce cadeau, les Québécois considèrent très important ou important que le cadeau de la St‐Valentin soit un symbole d’amour (83 %) et qu’il soit original (62 %). De plus, les hommes accordent plus d’importance à l’utilité du cadeau que les femmes (45 % pour les hommes vs 30 % pour les femmes) », affirme Jacques Pelletier, président du conseil et chef de la direction de l’Observateur.

Comment les Québécois célèbrent‐ils la fête de l’amour ?

Une grande majorité des Québécois souligneront la Saint‐Valentin par une activité spéciale (77 %), en offrant des souhaits (71 %) ou des cadeaux (64 %).

En outre, les cartes de souhaits connaissent une perte de popularité auprès des jeunes. Alors que 82 % des gens âgés de 65 ans et plus choisissent cette option, celle‐ci décroît chez les 18 à 24 ans et les 25 à 34 ans, avec respectivement 56 % et 67 %.

« Ce sondage permet de dresser les tendances, car, bien que les fêtes reviennent année après année, le consommateur, lui, évolue », d’ajouter M. Pelletier.

Les données proviennent d’un sondage de l’Observateur auprès de sa communauté d’internautes réalisé du 26 janvier au 2 février 2016. Au total, 1115 panélistes ont participé sur les 6000 invités à répondre.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements et entrevues :
DIRECTION Communications stratégiques
Emmanuelle Rouillard
(438) 881‐1884
erouillard@direction.qc.ca