Pâques au Québec en 2016 : Une fête importante pour les familles

Montréal, 21 mars 2016 – Pour 82 % des Québécois, Pâques est une occasion de festoyer entre parents et amis. C’est ce que révèle un sondage réalisé par L’Observateur pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). En moyenne, les Québécois dépenseront 105 $ pour cette fête et le chocolat sera un cadeau populaire, particulièrement auprès des familles.

« Pâques est une occasion intéressante pour les détaillants lorsque nous analysons les intentions d’achats des Québécois, particulièrement auprès des familles. » affirme Léopold Turgeon, président-directeur général du CQCD.

Selon les résultats de ce sondage, 59 % des répondants confirment qu’il est dans leurs habitudes d’offrir des cadeaux à l’occasion de cette fête, ce taux de réponse atteignant 71 % dans les familles avec enfants.

Du chocolat et un repas spécial

Le chocolat sera, encore cette année, l’achat le plus populaire alors que 78 % des Québécois prévoient en offrir. Pour les familles avec enfants, c’est 89 % qui achèteront cette friandise. Un repas spécial préparé à la maison est également une option populaire alors que près de trois Québécois sur cinq envisagent d’en organiser un. Des produits de l’érable (43 %), un repas au restaurant (32 %) et des fleurs et plantes (31 %) seront aussi des choix répandus.

Les activités dans les centres commerciaux sont appréciées des familles

Plus du tiers des Québécois âgés entre 34 ans et 45 ans pensent participer aux activités organisées dans les centres commerciaux, une tendance importante auprès des familles et, particulièrement, des femmes.

« Pour les détaillants, c’est un moment propice pour créer le rendez-vous avec la clientèle et leur offrir une expérience d’achat différente en magasin. » ajoute M. Turgeon.

Une célébration toujours aussi importante

La majorité des Québécois (52 %) estiment que leur intérêt pour Pâques est égal à ce qu’il était il y a 5 ou 10 ans. Toutefois, 66 % des femmes et 60 % des répondants ayant des enfants de moins de 18 ans estiment que leur intérêt est plus grand.

« Ce sondage permet de dresser les tendances, car bien que les fêtes reviennent année après année, le consommateur, lui, évolue. Toutefois, ces données confirment que leur intérêt pour cette fête est toujours présent. » affirme pour sa part Jacques Pelletier, président du conseil et chef de la direction de L’Observateur.

La signification de Pâques auprès des Québécois

Selon les données recueillies par L’Observateur, Pâques est une occasion de festoyer entre parents et amis (82 %), de célébrer la fin de l’hiver (75 %), de profiter du temps des sucres (71 %) et de prendre de courtes vacances (65 %).

Finalement, Pâques est encore perçue comme une fête religieuse pour deux Québécois sur trois (67 %). Cette perception atteint 79 % chez les personnes de plus de 45 ans, alors qu’elle est de 58 % chez les moins de 35 ans.

Méthodologie

Ces résultats proviennent d’un sondage auprès d’une communauté de 6 000 internautes réalisé entre le 3 et le 8 mars 2016. Au total, 1 276 personnes ont rempli le questionnaire. Les résultats ont été pondérés pour refléter un équilibre selon le genre.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements et entrevues :
DIRECTION Communications stratégiques
Emmanuelle Rouillard
(438) 881-1884
erouillard@direction.qc.ca