Pâques 2015 – Intentions d’achats | 80% des Québécois offriront du chocolat !

Montréal, 30 mars 2015 – À l’approche des festivités de Pâques, le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), en collaboration avec la firme de recherche marketing L’Observateur, dévoile les intentions d’achats des consommateurs québécois.

Sans grande surprise, le chocolat se positionne au premier rang des intentions d’achats des Québécois pour cette fête (80%).

« En 2015, 38% des Québécois prévoient accroître leur consommation pour les célébrations de Pâques. En termes d’achats, cela représente un montant semblable à celui de l’Halloween pour les détaillants du Québec », affirme Léopold Turgeon, PDG du CQCD.

Outre le chocolat, voici, en ordre d’importance, ce que les Québécois prévoient offrir :

  1. Des produits de l’érable (53%)
  2. Des fleurs (31%)
  3. Faire un voyage (18%)
  4. Fréquenter les centres commerciaux (18%)
  5. Des vêtements (13%)
  6. Des jouets (9%)
  7. Des cartes‐cadeaux (8%)

De plus, la majorité des Québécois (66%) prévoient cuisiner un repas à la maison plutôt que de se rendre au restaurant (35%).

La signification de Pâques auprès des Québécois

Selon les données recueillies par L’Observateur, Pâques est une occasion – pour 87% des Québécois – de se réunir en famille ou entre amis. De plus, pour 64% de la population, c’est une fête qui s’adresse aux enfants.

Pour plus des trois quarts des gens (77%), Pâques est une fête commerciale. C’est également le moment pour prendre de courtes vacances (70%), c’est la fin de l’hiver (76%) et le début des activités du printemps (48%).

Finalement, 61% estiment que Pâques demeure une fête religieuse, bien que ce chiffre se situe à 54% pour les moins de 35 ans.

« Selon les consommateurs consultés, la fête de Pâques demeure d’intérêt. Pour la majorité (53 %) des gens, l’intérêt à célébrer Pâques est stable (43 %) ou en croissance (10 %) par rapport à il y a 5 ou 10 ans », affirme Jacques Pelletier, président du conseil et chef de la direction de l’Observateur.

Ce sondage internet a été réalisé auprès d’un panel de L’Observateur composé de 1 000 répondants consultés entre le 20 et le 25 mars.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements et entrevues :
DIRECTION Communications stratégiques
Emmanuelle Rouillard
(438) 881‐1884
erouillard@direction.qc.ca