Les magasins à grande surface sont les principaux lieux d’achats pour l’Halloween 2015 au Québec

Montréal, 22 octobre 2015 – Près de la moitié des Québécois réaliseront leurs achats pour l’Halloween dans un magasin à grande surface de la province. C’est ce que révèle un sondage réalisé pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), mené par la firme de recherche marketing l’Observateur.

En effet, 42 % des Québécois choisiront de faire leurs achats – déguisements, décorations et friandises – dans des magasins grandes surfaces, contrairement à seulement 17 % dans les magasins spécialisés, 12 % dans les épiceries, et 8 % dans les pharmacies. Le volume et le choix offert explique ce si grand écart dans les habitudes de consommation des Québécois.

Par ailleurs, il semble que les costumes faits sur mesure et réutilisés auront la cote cette année, alors que 39 % des répondants affirment qu’ils confectionneront eux‐mêmes leur déguisement, et 31 % emprunteront ou le loueront. Seulement une personne sur quatre se procurera un costume neuf.

« On prévoit cette année que près d’un Québécois sur deux célébrera l’Halloween, et que 37 % prévoient augmenter leurs dépenses à l’arrivée de cette fête, ce qui ressemble en tous points aux intentions d’achats d’autres fêtes, comme Pâques et la Saint‐Valentin, indique Léopold Turgeon, président du CQCD. On voit bien que certains détaillants ont ajusté leur offre afin de répondre aux attentes des consommateurs. »

Votre quartier pourrait bien être pris d’assaut par d’innombrables superhéros le 31 octobre, puisqu’un costume sur deux (48 %) sera inspiré des personnages des bandes dessinées et des films d’action. Les métiers et professions obtiennent la faveur de 44 % des paradeurs, alors que les personnages d’horreur et les célébrités seront le choix pour une personne sur trois (respectivement 35% et 30%).

« Fait intéressant, 82 % des répondants affirment se sentir en confiance dans leur quartier lors de la populaire tournée de récolte des friandises. Ce haut niveau de confiance se transpose en une popularité élevée de cette activité, indique pour sa part Jacques Pelletier, président de L’Observateur.

Le sondage téléphonique a été du 10 au 21 octobre 2015 auprès de 800 répondants. La marge d’erreur est de +‐ 3,5 %, 19 fois sur 20.

L’Halloween en chiffres au Québec

Intention de célébrer l’Halloween cette année
42 % des Québécois célèbreront l’Halloween en 2015

L’Halloween c’est :

Une fête pour tous58 %
Une fête d’enfants40 %
Une fête d’adultes2 %

Pour mon déguisement

La façon de se le procurer
Confection personnelle39 %
Costume neuf26 %
Costume usagé16 %
Emprunt15 %
Location3 %
Les déguisements d’intérêts
Superhéros48 %
Métier/profession44 %
Personnage d’horreur35 %
Célébrité30 %
Personnage de jeux vidéo27 %
Les lieux d’achats
Grand magasin42 %
Magasin spécialisé17 %
Épicerie12 %
Pharmacie8 %
L’Halloween dans mon quartier
La surveillance et la sécurité sont acceptables82 %
La visite des enfants est populaire50 %
La municipalité offre des activités thématiques46 %

Source : Sondage probabiliste téléphonique réalisé du 10 au 21 octobre 2015 auprès de 800 répondants. Marge d’erreur de +- 3,5 %/19/20

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements et entrevues :
DIRECTION Communications stratégiques
Emmanuelle Rouillard
(438) 881‐1884
erouillard@direction.qc.ca