Les détaillants prennent acte des nouvelles mesures

Montréal, 31 mars 2021 – À la suite de l’annonce du premier ministre François Legault portant sur l’arrêt des activités en magasin des commerces non essentiels sur le territoire de la ville de Québec, la ville de Lévis, la ville de Gatineau et la MRC des collines du 1er au 12 avril 2021, le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) supporte le gouvernement dans cette décision temporaire si celle-ci peut aider à minimiser la propagation du virus.

Jean-Guy Côté, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail, affirme :

« Tout en étant résignés devant la décision et face à l’urgence de la situation, les détaillants du Québec continueront de bien respecter les consignes de la santé publique et de servir leur clientèle. Les détaillants des régions principalement impactées réajusteront leurs heures d’ouverture afin d’honorer à nouveau le couvre-feu de 20 h, ainsi que la fermeture des commerces non essentiels et la limitation aux produits non essentiels dans les magasins multi catégorie.    

Il est clair que la situation doit se résorber rapidement et que le gouvernement du Québec ne peut pas courir le risque avec la venue des variants et la rapidité de l’éclosion.   Les enjeux s’accentuent pour multiples détaillants non essentiels des régions touchées. Une prolongation de cette 3e vague de fermeture pourrait être fatale.

Le CQCD encourage fortement ses membres détaillants, leurs employés ainsi que la population à aller se faire vacciner lorsque leur groupe d’âge sera appelé, afin d’éviter des fermetures. » 

Le CQCD souligne qu’une aide financière sera offerte aux commerces des régions ciblées qui devront fermer leurs portes pendant la dizaine de jours suggérés et rappelle à ses membres que la cueillette extérieure sans contact chez les commerces non essentiels reste possible. Une option qui avait permis à plusieurs détaillants de traverser la 2e vague de fermeture.

Le CQCD rappelle aussi l’importance de faire des achats en ligne en priorisant l’achat local chez les détaillants de quartier et les bannières québécoises.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail 

Le CQCD est une association représentant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.

‐ 30 ‐

Source : Conseil québécois du commerce de détail 

Renseignements : 

Karina Serei

Directrice des opérations et communications

kserei@cqcd.org    

514-688-0128