Les détaillants déçus de ne pas pouvoir mieux desservir leur clientèle - CQCD

Les détaillants déçus de ne pas pouvoir mieux desservir leur clientèle

Montréal, 22 juin 2021 – Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) est déçu des mesures annoncées par le Gouvernement du Québec qui maintiennent les contraintes sur le nombre de personnes admises en magasin, malgré le passage dès lundi en zone verte.

Des restrictions sanitaires qui perdurent, malgré le passage dès lundi du Québec en zone verte

« Les détaillants ont été très actifs afin de respecter les mesures sanitaires. Peu d’éclosions ont été associées au commerce de détail. Pourtant, les membres du CQCD ne peuvent pas accueillir plus de clients malgré l’amélioration de la situation sanitaire. »,

Jean-Guy Côté, directeur général du CQCD.

Les mesures actuelles sur le nombre de personnes en zone verte sont les mêmes que celles appliquées en zone rouge ou jaune, ce qui contraint encore les clients de faire la file à l’extérieur. « Parallèlement, il est possible de réunir des groupes de plus en plus grands dans de nombreux endroits. Nous demandons à la Santé publique du Québec de réévaluer cette contrainte sur le commerce de détail. », a affirmé monsieur Côté.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail 

Le CQCD est une association représentant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.

‐ 30 ‐


Source : Conseil québécois du commerce de détail 

Renseignements : Karina Serei, Directrice des opérations et communications

kserei@cqcd.org – 514-688-0128