Indice de confiance à 104,6 : un sommet en 7 ans – Les Québécois sont optimistes envers l’économie et confiants envers leur situation financière

Montréal, 29 novembre 2017 – L’indice de confiance, établi par le Groupe Altus pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), atteint un sommet inégalé depuis 7 ans. En effet, l’indice de confiance, qui se situe à 104, 6 1 , démontre qu’il y a davantage de Québécois qui sont optimistes envers l’économie par rapport aux pessimistes.

1 Inspiré de l’indice de l’Université du Michigan, l’indice est un calcul effectué à partir de la réponse des répondants aux cinq questions suivantes : situation financière du ménage au cours des six derniers mois, situation financière du ménage au cours des six prochains mois, situation financière du Québec au cours des six derniers mois, situation financière du Québec au cours des six prochains mois et le climat actuel pour des achats importants.

Confiants envers leur situation économique

Questionnés sur la situation financière de leur ménage au cours des six prochains mois, 89 % des Québécois estiment que leur situation demeurera la même ou s’améliorera, dans une proportion respective de 68 % et de 21 %. C’est une hausse totale de 3 % par rapport à l’année dernière.

Sur leur situation financière des six derniers mois, 86 % estiment que celle-ci est demeurée la même ou s’est améliorée.

Diapositive 5 du document.

La principale raison pour laquelle 13 % des Québécois croient que leur situation pourrait se détériorer est l’augmentation du coût de la vie (53 %).

De plus, en termes de planification, la proportion des répondants qui affirment prévoir leurs achats est légèrement moins élevée (- 2 %) que l’année dernière.

Optimistes envers la situation économique du Québec

Une majorité (40 %) des répondants estime que le Québec connaitra une période de croissance au cours des trois prochaines années. À l’automne 2016, c’était un peu plus du tiers (34 %) qui croyait à une période de croissance VS 42 % qui estimaient plutôt que le Québec serait en récession.

Diapositive 14 du document.

À plus court terme, deux tiers (66 %) des Québécois croient que la situation économique au Québec s’améliorera ou demeurera la même au cours des six prochains mois, une augmentation de 4 % par rapport à l’année dernière.

Qu’achèteront les Québécois en 2017 ?

Bien qu’il y ait toujours une majorité (59 %) de Québécois qui croient que les revenus de leur ménage augmenteront moins rapidement que les prix en général, davantage de personnes (30 % VS 27 %), cette année, estiment que leurs revenus augmenteront aussi rapidement.

Diapositive 17 du document.

Dans le climat économique actuel, près de la moitié (46 %) des répondants affirment qu’il est actuellement intéressant d’effectuer des achats importants tel qu’une auto, des électroménagers, des meubles, etc.

Tout comme l’année dernière, les Québécois prévoient augmenter leurs achats de biens mode pour la prochaine année. Cette année, ils pensent aussi dépenser davantage dans les quincailleries.

Pour une première année, les intentions d’achat des Québécois pour une habitation ont été estimées. Seulement 4 % d’entre eux prévoient acheter un condominium, neuf ou existant, au cours des trois prochaines années. Cette proportion est plus élevée pour une maison (6 %). La maison unifamiliale est une option plus populaire (87 %) que les quadruplex (7 %), triplex (4 %) ou duplex (2 %).

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements et entrevues :
Emmanuelle Rouillard
Conseillère
Citoyen Optimum
(438) 881-1884
emmanuelle.rouillard@citoyenoptimum.com