Fête des Pères : Plus du tiers des Québécois offrira un cadeau

Montréal, 14 juin 2018 — Selon un sondage réalisé par L’Observateur pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), plus du tiers des Québécois (36 %) prévoit offrir un cadeau à l’occasion de la fête des Pères. Chaque personne dépensera en moyenne 57 $, un montant semblable à l’année dernière, pour cette célébration et moins d’une personne sur cinq (14 %) fera des achats sur Internet.

« Pour les détaillants, les fêtes représentent des occasions d’achats intéressantes, particulièrement auprès des familles. Dans le cas de la fête des Pères, 58 % des ménages avec enfants offriront un cadeau », affirme Léopold Turgeon, président‐directeur général du CQCD.

Le repas en famille, un incontournable

Parmi les cadeaux offerts, le repas en famille – au restaurant ou à la maison – demeure le plus populaire (42 %).

Plus du tiers choisira plutôt du vin ou de l’alcool (34 %) et/ou une carte‐cadeau (32 %). Beaucoup de pères seront élégants alors que 21 % opteront pour des vêtements et/ou un accessoire de mode (comme la «traditionnelle» cravate !).

Finalement, moins d’un Québécois sur cinq choisira une des options suivantes : des billets de spectacle (19 %), un livre, film ou de la musique (17 %), un produit technologique (14 %), des articles de sport (13 %) et un outil (13 %).

« Nos sondages permettent d’identifier, au profit des détaillants, certaines grandes tendances dans le secteur du commerce de détail. Bien que les fêtes reviennent d’année en année, les détaillants doivent se renouveler constamment et évoluer afin de demeurer pertinents aux yeux des consommateurs », évoque Jacques Pelletier, président du conseil et chef de la direction de L’Observateur.

Méthodologie

Ces résultats proviennent d’un sondage réalisé auprès d’une communauté de 10 000 internautes, entre le 5 et le 11 juin 2018.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements et entrevues :
DIRECTION Communications stratégiques
Emmanuelle Rouillard
(438) 881‐1884
erouillard@direction.qc.ca