Élections 2018 : Le CQCD salue les engagements du gouvernement libéral en matière de commerce de détail

Montréal, 16 septembre 2018 – Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) salue les engagements en matière de commerce de détail annoncés aujourd’hui par le Premier ministre en cas de victoire électorale. Ces promesses répondent à des enjeux que le CQCD soulève depuis plusieurs années et pour lesquels il y avait urgence d’agir.

« Nous réclamions depuis plusieurs années l’intervention du gouvernement pour mettre fin à l’iniquité et la concurrence défavorable des entreprises étrangères envers les entreprises d’ici. Les engagements pris aujourd’hui sont un pas dans la bonne direction et contribueront à rétablir l’équité fiscale et à soutenir le développement de nos commerces. La demande est fort simple d’avoir les mêmes règles du jeu pour tous » affirme Léopold Turgeon, président-directeur général du CQCD.

En effet, l’iniquité fiscale du commerce en ligne transfrontalier est l’un des plus importants défis auxquels le secteur du commerce de détail est confronté, c’est pourquoi cet enjeu est un cheval de bataille de l’organisation depuis longtemps.

Dans la même veine, le CQCD met de l’avant depuis des années l’importance de l’équité fiscale entre nos entreprises québécoises ainsi les entreprises étrangères qui vendent des produits au Québec. En obligeant ces dernières à s’enregistrer auprès de Revenu Québec, une revendication de longue date des détaillants québécois, le gouvernement démontre une volonté de s’attaquer au problème. En ce sens, les démarches proposées ainsi que la pression mise sur le gouvernement fédéral d’emboîter le pas sont saluées par le CQCD.

Quant au virage numérique, le CQCD travaille d’arrache-pied depuis plus d’un an afin de le soutenir. L’organisation a un bilan très positif en ce sens et déjà plus 600 détaillants sont engagés et ont bénéficié de ce programme. Le CQCD est donc optimiste devant la volonté exprimée de poursuivre cet effort important et nécessaire. L’organisation est fière d’aider les détaillants québécois à être des précurseurs dans ce virage numérique et reçoit avec enthousiasme la possibilité de poursuivre leurs efforts.

Le CQCD continuera à être vigilant, à défendre les intérêts des détaillants du Québec et à s’assurer que toutes les entreprises étrangères des différents secteurs d’activité paient leur juste part au Québec.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements et entrevues :
François Vaqué
Citoyen Optimum
francois.vaque@citoyenoptimum.com
514 887-2584