Commerce de détail – Les consommateurs québécois se sentent en sécurité en magasin

Montréal, 1er mars 2021 – Une large majorité des Québécoises et Québécois se sent en sécurité lors du magasinage.

En effet, selon le Baromètre CQCD du Conseil québécois du commerce de détail et Orama Marketing divulgué ce matin, près des deux tiers de la population – 63 % – se dit « peu ou pas du tout inquiète » pour leur santé lors de cette activité.

Le plaisir de magasiner n’est pas revenu au niveau d’avant la pandémie, ce qui se traduit entre autres par le fait que 78 % des répondants ont changé leurs habitudes de magasinage en regroupant leurs achats afin de limiter le nombre de sorties.

La lumière au bout du tunnel

Au nom des détaillants du Québec, la porte-parole du CQCD, Josée Fiset affirme :

« La population québécoise voit de la lumière au bout du tunnel. En janvier, 59 % des gens interrogés croyaient que nous étions alors dans le pire de la pandémie. La courbe de lumière au bout du tunnel remonte alors que ce chiffre est maintenant à 39 % ».

L’achat local est devenu un facteur décisionnel

« La notion d’achat local n’est plus qu’un concept, les chiffres parlent d’eux-mêmes », ajoute madame Fiset à propos des données suivantes :

  • 59 % considèrent important que le commerce où ils font leurs achats soit québécois. Pour les achats en ligne, cette proportion et de 50 %;
  • 67 % considèrent maintenant plus facile de repérer les produits québécois en magasin, contre 47 % en ligne.

À propos du Baromètre CQCD

Réalisé en collaboration avec la firme ORAMA Marketing, le Baromètre CQCD est une recherche produite tous les mois afin de sonder les consommateurs québécois. Les données permettent de guider les détaillants à propos des intentions d’achats des consommateurs et les aider à prendre les meilleures décisions pour bien répondre à leurs attentes. Le Baromètre CQCD est exclusif aux détaillants membres du CQCD.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail 

Le CQCD est une association représentant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.

‐ 30 ‐

Source :                       Conseil québécois du commerce de détail 

Renseignements :      

Karina Serei

Directrice des opérations et des communications

kserei@cqcd.org    

514 688-0128

Pour voir l’étude complète et recevoir les prochains numéros du Baromètre CQCD

Devenez membre détaillant