Commerce de détail - Budget fédéral et frais de cartes de crédit : c’est le temps d’agir - CQCD

Commerce de détail – Budget fédéral et frais de cartes de crédit : c’est le temps d’agir

Montréal, 7 avril 2022 — Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) est déçu de constater que le gouvernement fédéral est toujours en mode consultation sur les frais de transactions des cartes de crédit. Le budget déposé l’an dernier annonçait la même consultation et nous comprenons que nous en sommes toujours au même point. Aucune décision ne semble avoir été prise.

« Dans un contexte inflationniste et postpandémique, il est grand temps que ceux-ci soient plafonnés comme ils le sont en Europe et en Australie, à 0,5 % ou moins. », a déclaré Jean-Guy Côté, directeur général du CQCD.

Le CQCD aurait espéré une décision de la part du gouvernement fédéral dans le cadre de son budget, mais il apprécie que le dossier demeure à l’ordre du jour de celui-ci et collaborera à la consultation.

« Nous souhaitons que la ministre annonce rapidement un abaissement du plafond des frais de transactions, car c’est le temps d’agir pour donner un répit aux consommateurs et aux détaillants, le tout au bénéfice de l’économie canadienne. » a souligné monsieur Côté.

Le CQCD communiquera rapidement sa position dans le cadre des consultations prévues par le ministère des Finances du Canada.

À propos du Conseil québécois du commerce de détail 

Le CQCD est une association représentant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.

‐ 30 ‐

Source : Conseil québécois du commerce de détail 

Renseignements : 

Karina Serei, Directrice principale des opérations et des communications

kserei@cqcd.org    

514 688-0128