Budget 2019 de la Ville de Montréal – Des mesures qui feront une différence pour les détaillants montréalais

Montréal, 8 novembre 2018 — La Ville de Montréal dépose aujourd’hui un budget fort attendu par les commerçants montréalais. En suivant certaines recommandations proposées par le comité consultatif sur le commerce, la Ville de Montréal se dote de mesures qui permettront notamment de réduire le fardeau fiscal des commerçants.

« Afin d’assurer la compétitivité des commerçants montréalais, il était impératif que la Ville de Montréal réduise l’écart entre les fardeaux résidentiels et non résidentiels. Le budget déposé aujourd’hui est un premier pas dans la bonne direction. La Ville de Montréal a démontré clairement qu’elle était à l’écoute des demandes des commerçants, que ce soit par la mise sur pied du comité consultatif ou par l’adoption de quatre recommandations issues de ce rapport » explique Léopold Turgeon, président-directeur général du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

En ce sens, le CQCD souligne l’adoption des recommandations suivantes:

  • Pour les immeubles non résidentiels de moins de 500 000 $, l’introduction de la mesure pour alléger de 10 % les charges fiscales totales;
  • Les premiers 500 0000 $ de valeur foncière non résidentielle seront imposés à un taux de taxe inférieur au taux qui sera imposé sur la valeur foncière excédant 500 000 $.

En terminant, M. Turgeon affirme que: « la prochaine étape sera d’accélérer encore davantage ces mesures de réduction fiscale pour les immeubles non résidentiels afin de concurrencer les autres villes. La Ville de Montréal devrait se rapprocher davantage de la moyenne nationale quant au ratio d’impôt foncier commercial vs résidentiel qui se situe à 2,89 1. Actuellement, elle est de 3,78. Je l’ai réitéré sur plusieurs tribunes, mais si le commerce de détail vacille, les premiers perdants dans cette mouvance seront très certainement les villes. »

1 Donnée issue de l’Analyse comparative des taux d’impôt foncier au Canada 2018 réalisée par le Groupe Altus en partenariat avec la Real Property Association of Canada

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions » afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements :
Emmanuelle Rouillard
Conseillère
Citoyen Optimum
emmanuelle.rouillard@citoyenoptimum.com
(438) 881-1884