Achats en ligne | Plus d’achats chez les détaillants présents au Canada

Montréal, 29 septembre 2015 – Le plus récent sondage commandé par le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) et réalisé par le Groupe Altus dévoile des données révélatrices concernant le comportement d’achat en ligne des Québécois, dont une augmentation de la consommation en ligne sur les sites Internet des détaillants présents au Canada. Par ailleurs, l’indice de confiance des consommateurs québécois est en hausse et davantage de Québécois sont confiants que l’économie du Québec s’améliorera.

Achats en ligne : plus d’achats chez les détaillants présents au Canada

Plus de la moitié (58 %) des Québécois ont effectué des achats sur Internet au cours de la dernière année, particulièrement les Québécois âgés de 18 à 34 ans (79 % ont effectué des achats).

De plus, cette année, plus de Québécois ont acheté sur le site Internet d’un détaillant présent au Canada (+3 % en 2015) qu’un détaillant présent ailleurs dans le monde (‐7 % en 2015).

Diapositive 32

La tendance de l’achat effectué sur un téléphone mobile est en augmentation (4 % de plus que l’année dernière) et les Québécois suivent davantage les détaillants sur les médias sociaux que l’année dernière (augmentation de 8 %).

Hausse de la confiance des consommateurs québécois

L’indice de confiance des consommateurs québécois est en hausse de 4,1 points par rapport à l’hiver 2015. À l’automne 2015, l’indice se situe à 82,8 points. Un résultat inférieur à 100 signifie qu’il y a davantage de pessimistes que d’optimistes. Ainsi, plus de Québécois demeurent pessimistes vis‐à‐vis leur situation financière.

Diapositive 27

Québec demeure plus confiant

Les gens de la région de Québec demeurent plus confiants face à leur situation économique que le reste des habitants de la province, alors que l’indice de confiance se situe à 91,1 points (la moyenne est de 82,8).

Diapositive 28

Plus de Québécois optimistes envers l’économie québécoise

En 2015 comme en 2014, 44 % des Québécois sont toujours convaincus que la situation économique se détériorera. Toutefois, ils sont légèrement plus optimistes face à la situation économique au Québec qu’à pareille date l’année dernière. Ainsi, 13 % des Québécois affirment que la situation économique s’améliorera au cours des 6 prochains mois, une hausse de 3 % depuis l’an dernier.

Diapositive 11

Par ailleurs, plus de Québécois croient que le Québec connaîtra une période de croissance au cours des trois prochaines années comparativement à l’automne 2014 (29 % en 2015 vs 26 % en 2014).

Diapositive 14

Moins confiants envers leurs revenus

Une majorité des répondants estime que l’augmentation du coût de la vie est la raison pour laquelle leur situation financière s’est détériorée. Toutefois, cette année, plus de Québécois expliquent cette même situation financière par une baisse de salaire (ou du nombre d’heures travaillées) et par une perte de revenus d’intérêts.

Diapositive 6

De plus, à la question «Pour quelles raisons croyez‐vous que la situation de votre ménage se détériorera ?», la baisse de salaire et d’heures travaillées (hausse de 5 %) et la diminution des revenus d’intérêts (hausse de 4 %) ont été des réponses plus populaires que l’année dernière.

Diapositive 9

Les Québécois et la planification des achats

Le sondage propose également de nouvelles données sur la planification des achats. En 2015, 83 % des Québécois éviteront les achats impulsifs, 79 % planifieront leurs achats et 77 % feront des réserves lorsque les produits sont en promotion.

Diapositive 51

À propos du Conseil québécois du commerce de détail

Le CQCD est une association regroupant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions » afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.


Source :
Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements :
Emmanuelle Rouillard,
DIRECTION Communications stratégiques
erouillard@direction.qc.ca
(438) 881‐1884