Mission


Le CQCD, leader du secteur du commerce de détail au Québec, a pour mission de représenter, promouvoir et valoriser ce secteur et de développer des moyens pour favoriser l’avancement de ses membres.

Vision


S’imposer comme l’acteur incontournable de l’écosystème du commerce de détail au Québec et être reconnu par tous ses membres pour sa capacité d’apporter des solutions innovatrices à leurs besoins stratégiques.

Comment remplissons-nous notre mission?


Le CQCD regroupe plus de 5 000 établissements commerciaux et représente près de 70 % de l’activité économique liée au commerce de détail au Québec. Il est le porte-parole du secteur du commerce de détail au Québec.

Pas étonnant que les gouvernements et les acteurs importants du secteur prêtent une oreille attentive à ses prises de position! En fait, nous catalysons les grands enjeux du secteur. Le leadership du CQCD a une incidence directe sur les décisions gouvernementales pouvant entraîner des répercussions importantes sur ses membres.

Au total, et grâce aux différentes interventions du CQCD, c’est plus d’un demi-milliard de dollars qui reviennent directement au secteur du commerce de détail. Une contribution directe et tangible.

LA VALEUR AJOUTÉE DU CQCD : 500 MILLIONS $ PAR ANNÉE POUR VOUS

sondages-etudes-cqcd
CQCD
  1. AUGMENTATION PROGRESSIVE DU SALAIRE MINIMUM : à la suite des interventions répétées du CQCD, le gouvernement du Québec a accepté l’idée d’augmenter le salaire minimum de manière progressive. Nous voulions non seulement laisser aux détaillants le temps de bien s’y préparer, mais ce faisant, nous avons fait économiser plus de 368 millions $.
  2. TAXE SUR LA MASSE SALARIALE : le CQCD se bat depuis plusieurs années et le gouvernement du Québec a réduit la taxe sur la masse salariale pour un gain de 38 millions $. Les interventions du CQCD continuent de se poursuivre.
  3. IMPÔT SUR LE REVENU DES PME : le CQCD est parvenu à faire baisser l’impôt sur le revenu des PME, ce qui se traduit par une réduction des dépenses de 28 millions $.
  4. COMMERCE TRANSFRONTALIER : le CQCD mène une croisade contre l’iniquité fiscale avec la montée du commerce en ligne. Le gouvernement du Québec oblige maintenant les commerçants des autres provinces à collecter et remettre les taxes de vente, une compétitivité accrue et une baisse de prix évitée représentant 25 millions $ pour l’industrie. Le combat continue en ce qui a trait aux iniquités dans le commerce électronique transfrontalier.
  5. UNE HAUSSE DE TAXE REPORTÉE : le CQCD est parvenu à convaincre le gouvernement du Québec de ne pas augmenter la taxe de vente de 1 %, ce qui aurait laissé moins d’argent dans les poches du consommateur pour acheter. La baisse de ventes qui a ainsi été évitée, à laquelle s’ajoute une compétitivité maintenue, représente plus de 25 millions $ pour le secteur.
  6. UN VIRAGE NUMÉRIQUE DOUBLEMENT PAYANT POUR LES COMMERÇANTS : le Virage numérique des détaillants permet d’investir l’équivalent de 4,6 millions $ en services d’accompagnement pour 1 300 PME issues de toutes les régions du Québec. De plus, ce projet a des retombées, car plusieurs des détaillants accompagnés ont augmenté de manière significative leurs ventes en ligne.
  7. FINANCEMENT ET CRÉDIT D’IMPÔT : faisant suite aux demandes du CQCD, différents programmes gouvernementaux ont été rendus accessibles au commerce de détail. Le CQCD est effectivement intervenu pour que le programme de financement ESSOR, d’Investissement Québec, et le crédit d’impôt relatif à l’intégration des TI s’appliquent au secteur du commerce de détail, un gain de plus de 5 millions $. D’autres interventions de bonification sont en discussion.
  8. TRANSFERT D’ENTREPRISE FAMILIALE : le CQCD se réjouit d’être intervenu pour que les commerçants puissent bénéficier des allègements fiscaux sur le gain en capital et ainsi faciliter le transfert d’entreprise intergénérationnel, un gain de plus de 3 millions $.
  9. ALLÈGEMENT RÉGLEMENTAIRE : le CQCD est également fier d’avoir contribué à l’allègement réglementaire et administratif, un gain de plus de 2 millions $. Ajoutons qu’une intervention récente recommande dix-sept (17) autres allègements présentement en cours d’implantation pour des gains additionnels à venir.

Source : AppEco. Impact net des mesures pour le commerce de détail, calculé pour 2017


Parmi nos membres, on retrouve tous les types de détaillants, peu importe leur taille, leur modèle d’entreprise et leur emplacement :

  • grands magasins;
  • indépendants et franchisés;
  • chaînes et franchiseurs;
  • grandes surfaces;
  • regroupements d’achats;
  • grande distribution.

Nous comptons également d’autres membres qui, sans être détaillants, offrent des produits et des services à ceux-ci : promoteurs immobiliers, institutions financières, experts-comptables, fournisseurs d’équipement, formateurs, publicitaires, agences de sécurité et bien d’autres.

Devenir membre du CQCD, c’est donc bénéficier du dynamisme et de la crédibilité d’un grand réseau au service des détaillants. Joindre le CQCD, c’est aussi accéder à des services privilégiés et à des tarifs préférentiels permettant de réaliser d’importantes économies.

Devenez membre

Devenez membre
CQCD